AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Formate:
HASH : dad089f646b781f24abf313a578b8472
La langue: Anglais/Franc
Note moyenne : 4.81/51 (sur 49 notes)
Résumé :
en mécanique quantique, le monde microscopique est décrit en terme de probabilités et le déterminisme classique n’existe plus. on ne peut plus parler de la position d’une particule, mais seulement de sa probabilité de se trouver en un endroit donné. ce concept est plutôt étrange, en tout cas très éloigné de notre expérience de la vie

Le chat de schrodinger physique quantique et realite coll l'esprit et la matiere a été finaliste du... >Voir plus
Acheter ce livre sur

Amazon Fnac Rakuten Leslibraires.fr Momox
Critiques, Analyses et Avis (3)
sarahauger
l’idée de schrödinger consiste à placer un chat dans une boite fermée (il s’agit évidemment d’une expérience de pensée et n’importe quel animal ferait l’affaire !). cette boite est pourvue d’un système destiné à tuer le chat. ce système est constitué d’un flacon de poison, d’une petite quantité de matière radioactive et d’un compteur geiger. lorsque la première désintégration d’un noyau radioactif se produit, le compteur geiger réagit en déclenchant un mécanisme qui casse le flacon et libère le poison mortel. ainsi, la désintégration d’un noyau radioactif, un processus microscopique, se traduit par la mort du chat, un événement macroscopique.
+ Lire la suite
sarahauger
la désintégration d’un noyau radioactif est un processus purement quantique qui se décrit en termes de probabilités. il est impossible de prévoir quel noyau se transformera en premier ou bien quand la première désintégration se produira. la seule chose que nous puissions calculer est la probabilité qu’un certain nombre de noyaux se soit désintégré après un temps donné. nous pouvons par exemple choisir une substance radioactive de telle façon qu’après cinq minutes il y a 50 pour cent de chances qu’un noyau se soit désintégré et 50 pour cent de chances que rien ne se soit produit.
+ Lire la suite
sarahauger
l’interprétation traditionnelle de la mécanique quantique pose donc un problème. il est possible d’imaginer qu’une particule se trouve dans une superposition d’états, chacun affecté d’une certaine probabilité. ceci devient en revanche très difficile lorsque l’on considère un objet macroscopique comme le chat en question. l’idée d’un animal ni mort, ni vivant, mais dans une superposition de ces états est plutôt difficile à accepter. c’est à ce problème que la théorie des univers parallèles vient apporter une solution élégante.
+ Lire la suite