AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Formate:
HASH : 16e38f637a0bf9558f3696b063291220
La langue: Anglais/Franc
Note moyenne : 4.22/59 (sur 15 notes)
Résumé :
bnp paribas utilise des cookies sur ce site internet. en poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. vous pouvez consulter notre politique cookies pour de plus amples informations et pour savoir comment les bloquer sur votre ordinateur. le fait d’empêcher le dépôt de cookie sur votre terminal peut induire

Marches d'actions a été finaliste du... >Voir plus
Acheter ce livre sur

Amazon Fnac Rakuten Leslibraires.fr Momox
Critiques, Analyses et Avis (29)
sarahauger
le marché d'actions de la zone euro est sensible à l'évolution des taux de change. selon certains calculs, une appréciation de 10% de la monnaie unique diminue la croissance des bénéfices par action de la zone euro d'environ 6 points de pourcentage. au cours des 5 derniers mois, l'euro a progressé de 8%, ce qui explique la tendance divergente du marché d'actions de la zone euro depuis mai et son évolution vers la moyenne mobile sur 200 jours.
+ Lire la suite
sarahauger
si les valorisations sont globalement en ligne avec les moyennes à long terme, les valorisations basées sur le per sont pénalisées par le niveau des bénéfices cycliquement bas. en outre, il convient de tenir compte du faible niveau des rendements obligataires, ce qui améliore la qualité de la valorisation relative des actions. en ce qui concerne la sélection de pays, nous n'avons, pour l'heure, pas de préférence au sein de la zone euro.
+ Lire la suite
sarahauger
des élections législatives sont prévues le 22 octobre. elles devraient être remportées par le premier ministre shinzo abe. l'expansion économique actuelle est la plus longue depuis dix ans et profite des exportations et de la demande intérieure solides. le pib devrait continuer de progresser au-delà de son potentiel en 2018. en plus d'un climat macroéconomique favorable, les entreprises japonaises sont à même d'afficher une croissance et des révisions de bénéfices solides car elles mettent davantage l'accent sur l'amélioration du rendement sur fonds propres.
+ Lire la suite
sarahauger
le levier opérationnel fort constitue un atout de taille étant donné l'environnement actuel d'accélération de la croissance mondiale. la dépréciation attendue du yen contribuera également à la progression supérieure à la moyenne du marché japonais, compte tenu des avantages qu'elle procure aux entreprises exportatrices et de la corrélation fortement négative avec la tendance des marchés d'actions. en outre, il s'agit du seul marché d'actions d'envergure à profiter de la hausse des rendements obligataires, une hausse que nous attendons pour les mois à venir. enfin, les valorisations attrayantes appuient également notre optimisme.
+ Lire la suite
sarahauger
depuis mars, le franc suisse a perdu 7% face à l'euro et 5% en termes pondérés par les échanges, un recul important et bien accueilli par les entreprises suisses, qui génèrent une grande partie de leur chiffre d'affaires et de leurs bénéfices à l'étranger. les indicateurs économiques sont très solides, le pmi ayant atteint un nouveau plus haut cyclique de 61,2 et l'indicateur avancé du kof étant compatible avec une croissance robuste.
+ Lire la suite
sarahauger
les valorisations traduisent déjà, en grande partie, ces données positives car elles sont soit conformes aux moyennes à long terme, soit supérieures. étant donné que la croissance prévue des bénéfices est inférieure à la moyenne mondiale en raison du caractère défensif des actions suisses, la hausse de ces dernières est inférieure à la moyenne. c'est pourquoi nous conservons une position neutre.
+ Lire la suite
sarahauger
et ce pour différentes raisons : la hausse des prix des matières premières, la fin de la récession au brésil et en russie, les mesures de relance en chine, la prudence continue de la fed, la baisse des rendements obligataires, le resserrement des spreads obligataires, l'abondance de liquidités, l'amélioration des déséquilibres structurels et, en 2017, la dépréciation du billet vert. il est vrai que cette hausse est restée limitée, étant donné qu'à peine 1% des actions de l'indice msci em ont contribué à 40% des gains réalisés par l'indice ces 12 derniers mois.
+ Lire la suite
sarahauger
d'un point de vue sectoriel, la technologie a été le principal moteur de la performance. dans les prochains mois, les rendements réels toujours élevés devraient permettre une baisse des taux dans les pays émergents. hormis ce point favorable, nous sommes confrontés depuis un certain temps à un manque de catalyseurs positifs : le nombre de hausses des taux de la fed à venir est sous-estimé, les rendements obligataires et le dollar américain devraient augmenter, les spreads obligataires des pays développés disposent d'un potentiel de resserrement supplémentaire limité, voire nul, les prix des matières premières ne devraient suivre aucune orientation précise et les valorisations sont déjà justes. résultat : nous maintenons une position neutre.
+ Lire la suite
sarahauger
bnp paribas utilise des cookies sur ce site internet. en poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. vous pouvez consulter notre politique cookies pour de plus amples informations et pour savoir comment les bloquer sur votre ordinateur. le fait d’empêcher le dépôt de cookie sur votre terminal peut induire une expérience réduite des fonctionnalités de ce site.
+ Lire la suite
sarahauger
la réduction des écarts de production entraîne une accélération des tensions inflationnistes et une hausse des rendements obligataires au-dessus de niveaux de résistance significatifs. la croissance économique et la dynamique des bénéfices atteignent un sommet. la tendance de l'assouplissement quantitatif mondial est en train de changer alors que la taille des bilans des banques centrales du g4 diminue lentement. sans surprise, la volatilité des cours boursiers est revenue.
+ Lire la suite
sarahauger
la baisse récente des marchés boursiers était attendue depuis longtemps, compte tenu des extrêmes de sentiment positif, des conditions de sur-achat et de la longue période sans recul de 5 %. toutefois, nous considérons qu'il ne s'agit là que d'une consolidation bienvenue, car les fondamentaux restent solides. la croissance mondiale est synchrone et devrait durer grâce au rebond des investissements. ceci fournit les bases d'une bonne croissance des bénéfices tant en 2018 qu'en 2019, grâce à un effet de levier opérationnel hors des etats-unis et à des réductions d'impôts aux etats-unis. les rachats d'actions devraient continuer de contribuer positivement à la croissance du bénéfice par action. par conséquent, nous avons abandonné à la mi-février notre position neutre à court terme.
+ Lire la suite
sarahauger
étant donné que les évaluations reflètent déjà des attentes relativement élevées, nous ne nous attendons pas à ce que les marchés boursiers progressent plus rapidement en 2018 que les bénéfices, qui devraient croître d'environ 10 %. cela dit, on peut s'attendre à une volatilité encore plus forte que ces dernières années, en raison d'évolutions telles que le retour de l'inflation, la hausse des rendements obligataires, les retournements modérés des indicateurs avancés (p. ex. les pmi). parce que le potentiel de hausse est limité et que les risques de baisse le sont également, les investisseurs ne devraient plus aborder les marchés boursiers dans une optique d’achat et conservation, mais plutôt dans le but de capitaliser sur la volatilité pour acheter.
+ Lire la suite
sarahauger
notre principale préoccupation est les marchés obligataires. si le rendement des obligations du trésor américain à 10 ans devait grimper considérablement au-dessus de 3 % dans un proche avenir, cela déclencherait probablement une autre vague de vente. l'une des raisons en est que les investisseurs ayant un profil plus défensif quitteraient les actions pour revenir à la sécurité des obligations, car les rendements seraient nettement plus élevés que les dividendes. une autre source de risque importante est l'économie chinoise: au cours de la décennie écoulée, les marchés boursiers avaient frémi sur des craintes d'atterrissage brutal. en effet, de telles craintes pourraient réapparaître étant donné que les autorités ciblent une croissance plus lente dans certains secteurs et cherchent à réduire l'effet de levier dans les entreprises d'état et les administrations locales. nous maintenons notre scénario de base d'un ralentissement modéré. d'autres risques importants sont le protectionnisme et la géopolitique.
+ Lire la suite
sarahauger
les ordres d’achat ou de vente ont une certaine durée de validité et sont donnés soit « à tout prix » soit « à cours limité » (prix minimum pour une vente, prix maximum pour un achat). l’ordre, donné par un investisseur ou un émetteur, est exécuté par un membre du marché. les transactions sont effectuées à travers un système informatique, à partir de stations de travail installées chez les négociateurs et reliées aux ordinateurs d’euronext.
+ Lire la suite
sarahauger
la difficulté ne réside évidemment pas dans la manipulation de cette formule ou de formules qui en sont dérivées. elle réside dans l’estimation des ft et dans celle de ft . le choix de la valeur de t retenue pour l’estimation est également crucial, de même que celui du taux d’actualisation r. au total, et sans insister sur toutes les subtilités et variantes de ce type de méthodes, il apparaît indispensable de souligner que l’estimation de v est, par nature, aléatoire compte tenu des incertitudes relatives à la connaissance des développements futurs de l’entreprise et de son environnement économique. le problème de l’estimation de la valeur des entreprises nouvellement créées (les « start up ») est extrêmement révélateur à cet égard. en pratique, l’estimation de la valeur des entreprises est conduite par des analystes financiers, généralement spécialisés par domaine d’activité.
+ Lire la suite
sarahauger
les opérations sont soumises à un contrôle étroit de la part de la cellule de surveillance de la société organisatrice du marché. dans certaines circonstances, la cellule peut suspendre provisoirement les tran- sactions sur une valeur. l’objectif est notamment de protéger le marché contre des manipulations illicites. en fonction de la liquidité des valeurs, divers critères d’alerte sont appliqués.
+ Lire la suite
sarahauger
quelle n’a pas été la surprise des courtiers sur les marchés financiers de voir les principaux indices boursiers européens chuter fortement sans raison apparente, mardi 20 novembre, peu après l’ouverture de la séance. une chute d’autant plus surprenante qu’elle a été corrigée quelques minutes plus tard : l’indice dax des valeurs allemandes a perdu jusqu’à 3,2 % et, à paris, le cac 40 est passé en quelques minutes de 4686,62 points à l’ouverture à 4574,31 points, son plus bas du jour, avant de revenir à 4 660 points. tout provient d’un opérateur de marché qui a commis une erreur en rentrant ses ordres dans le système de négociation, inscrivant le chiffre du volume de sa transaction à la place de leur prix. les marchés financiers s’ajustant très rapidement entre eux, cette faute de manipulation, commise initialement sur le contrat à terme sur l’indice des actions allemandes dax, et sur le contrat sur eurostoxx 50 (l’indice des 50 principales capitalisations européennes), a fait chuter les indices correspondant à ces produits dérivés et d’autres places financières, comme paris et londres. cette erreur a conduit la banque où officie le
+ Lire la suite
sarahauger
toutes les opérations ont été invalidées par eurex en dessous du seuil de 5083,5 points pour le contrat dax arrivant à échéance en décembre 2001, et en dessous de 5121 pour celui s’achevant en mars 2002. sur l’eurostoxx 50, aucune opération ne sera comptabilisée pour trois contrats, celui de décembre 2001, mars 2002 et juin 2002 à partir d’un certain seuil. « ils nous ont demandé d’annuler des ordres. c’est une procédure classique dans ce cas », explique-t-on chez eurex. seuls les niveaux de prix aberrants ont été annulés. par exemple, ceux passés entre 5188 et 5083,5 points sur le contrat dax de décembre ne l’ont pas été ; la perte sera supportée par la banque où officie le « trader ». la rumeur fait état d’une perte de 1 milliard d’euros. en théorie, ces erreurs humaines sont limitées par la présence de garde-fous, qui bloquent le passage d’un ordre aberrant. mais ils n’ont apparemment pas fonctionné.
+ Lire la suite
sarahauger
dès les année trente, keynes 3 a mis en avant un facteur explicatif essentiel de l’évolution du cours des actions, à savoir l’importance, dans certaines circonstances, des comportement d’imitation. keynes s’est en particulier intéressé au paradoxe suivant : il se peut qu’un opérateur soit convaincu à juste titre de la rentabilité d’une entreprise e. si cet opérateur remarque toutefois que l’ensemble des autres intervenants pensent le contraire, il devra parier sur la baisse des cours des actions de e, au moins à court (voire moyen) terme. dit autrement, il ne sert à rien d’avoir raison contre le marché : on a généralement intérêt à agir dans le sens du marché, acheter en situation de hausse et contribuer ainsi à la hausse, vendre lorsque le marché baisse et accentuer la baisse. . . au moins jusqu’à un éventuel retournement de tendance. jusqu’à un certain point, la baisse entraîne la baisse, la hausse entraîne la hausse.
+ Lire la suite
sarahauger
lors d’une introduction en bourse, une fraction du capital d’une entreprise est mise sur un marché organisé. en d’autres termes, les actions introduites sur un marché organisé deviennent des actions librement négociables ; les échanges de titres permettent de leur affecter une cotation publique. il est important de comprendre ce qui suit : avant introduction, les titres peuvent être négociés mais seulement de gré à gré et ne font pas l’objet d’une cotation officielle.
+ Lire la suite
sarahauger
dans leur principe ces opérations sont très simples : une société informe officiellement le public qu’elle souhaite acquérir des titres d’une autre société. elle fait publiquement une offre en faisant savoir qu’elle est prête à payer cash (opa) ou avec des titres (ope). les opa ou ope peuvent être « amicales » ou « hostiles ». les offres sont publiées selon une procédure standardisée ; la durée de leur validité est précisément définie.
+ Lire la suite
sarahauger
accueil à la une en continu économie & politique entreprises tech & media opinions culture sabato les marchés à la une tableau des cours bourses fonds change matières premières taux d'intérêt portefeuille investment assistant mon argent actu impôts immo succession pension assurances crédit carrière message important journal pdf faq menu close
+ Lire la suite
sarahauger
le stoxx 600 a pris 1,09%, porté par le secteur de l’énergie, qui a gagné 3,07% grâce à la remontée des prix du pétrole. ceux-ci ont été soutenus par une décision de l'organisation des pays exportateurs de pétrole (opep). celle-ci va en effet augmenter sa production d'environ un million de barils par jour, mais cette hausse est un peu moins élevée que ne le craignaient certains analystes.
+ Lire la suite
sarahauger
par la fed et le bond de bper banca (+7,41%), progressent de 1,42%.5. a bruxelles, telenet monte de 3,5%, porté par des achats à bon compte après la baisse récente du titre.6. le secteur automobile reste mal orienté, cédant 0,22% après la chute de plus de 3% la veille dans la foulée de l'avertissement sur résultats de daimler.7. l'euro, aidé par des indicateurs rassurants en allemagne et en france, se renforce de 0,34% face au dollar à 1,16368. les prix du pétrole sont orientés à la hausse, dans l'attente du verdict de la réunion entre l'opep et ses partenaires.9. wall street est attendue en hausse, de l'ordre de 0,4%.
+ Lire la suite
sarahauger
la position concurrentielle de l'unité de production de figline a été mise sous pression ses dernières années, explique le tréfileur courtraisien. en raison d'une structure des coûts significativement plus élevée que celle des autres unités de production de steel cord de bekaert dans la région emea, l'usine n'a pas été en mesure de générer une performance financièrement durable, poursuit l'entreprise.
+ Lire la suite
sarahauger
l’actualité en un coup d’œil avec nos newsletters mordu d'actu ou investisseur chevronné, abonnez-vous à nos newsletters. gérez vos newsletters votre portefeuille encore plus intelligent avec les nouvelles fonctionnalités de l’outil portefeuille, vous suivez encore mieux vos investissements. consultez votre portefeuille lisez l’echo sur votre smartphone et tablette téléchargez gratuitement notre application. apple app store google play store aide mentions légales vie privée politique en matière de cookies modifier des cookies contact & suggestions publicité offres d'emploi facebook twitter rss linkedin
+ Lire la suite
sarahauger
"articlebody":"(bfm bourse) - plombu00e9 par wall street en fin de su00e9ance u00e0 paris, le marchu00e9 franu00e7ais n'est toujours pas parvenu u00e0 stopper l'hu00e9morragie, et a perdu 0,29% u00e0 4 953 points pour son indice phare, le cac 40 dans des volumes d'u00e9changes en lu00e9gu00e8re hausse. nl'affaire du journaliste dissident jamal kashoggi continue d'empoisonner les relations diplomatiques entre etats-unis et arabie saoudite, et de cru00e9er un climat du00e9lu00e9tu00e8re bien au-delu00e0 des simples relations bilatu00e9rales entre ces deux pays. alors que la communautu00e9 internationale ru00e9clame des u00e9claircissements sur l'affaire, en particulier depuis que m. erdogan, pru00e9sident de la turquie, a annoncu00e9 que le journaliste saoudien a u00e9tu00e9 victime d'un assassinat barbare, les regards se tournent vers le royaume. le prince hu00e9ritier, qui s'est enfin exprimu00e9 hier, a pour sa part parlu00e9 "d'incident hideux"...nle dossier budgu00e9taire italien continue pour sa part u00e9galement de comprimer l'appu00e9tit pour les actions, et pour la monnaie unique, alors que les salles des marchu00e9s se pru00e9parent u00e0 un long bras de fer entre le gouvernement italien et la commission europu00e9enne. scu00e8ne surru00e9aliste hier, ou00f9 en protestation contre les exigences de bruxelles, un euro-du00e9putu00e9 italien a littu00e9ralement piu00e9tinu00e9 les notes de pierre moscovici, commissaire europu00e9en aux affaires u00e9conomiques et financiu00e8re...nc'est dans ce contexte houleux que la banque centrale europu00e9enne (bce) achu00e8ve ce jeudi une ru00e9union de deux jours de son conseil des gouverneurs. si u00e0 l'issue de cette ru00e9union, un statu quo sur les taux, u00e0 un niveau historiquement bas, est largement anticipu00e9, le contenu de la confu00e9rence de presse, et les u00e9ventuelles inflexions dans les u00e9lu00e9ments de langage employu00e9s, seront scrutu00e9s. la bce entend toujours arru00eater du00e9finitivement son programme de rachats d'actifs (qe) u00e0 la fin du mois de du00e9cembre.nau chapitre macrou00e9conomique, le principal catalyseur de l'accu00e9lu00e9ration de la baisse vient de la publication d'indicateurs d'activitu00e9 particuliu00e8rement du00e9gradu00e9s sur le vieux continent. du00e9cortiquons dans un premier temps les ru00e9sultats synthu00e9tiques pour l'ensemble de la zone euro pour ces pmi. pour l'industrie, le pmi est ressorti en baisse en premiu00e8re estimation u00e0 52.1 ce mois-ci contre une cible u00e0 53.0 et pour les services, le pmi est ressorti en baisse u00e9galement, u00e0 53.3, sous la cible u00e0 54.5. ncu00f4tu00e9 amu00e9ricain, les stocks de brut amu00e9ricains ont augmentu00e9 de nouveau fortement (+6,3 millions de barils), ce qui porte la hausse sur les cinq derniu00e8res semaines u00e0 pru00e8s de 30 millions de baril.ncu00f4tu00e9 valeurs, bic (+6,14% u00e0 82,05 euros) a confirmu00e9 ses pru00e9visions financiu00e8res pour l'annu00e9e malgru00e9 un durcissement de ses marchu00e9s.nmalgru00e9 de bons ru00e9sultats, stmicroelectronics (-10,02% u00e0 12,165 euros) souffre d'un marchu00e9 des semi-conducteurs qui ralentit.nvinci (+3,71% u00e0 77,22 euros) a annoncu00e9 un chiffre d'affaires trimestriels en hausse supu00e9rieure aux attentes, et a confirmu00e9 ses ambitions sur l'annu00e9e 2018. nsafran (+3,99% u00e0 109,40 euros) a ru00e9alisu00e9 un chiffre d'affaires de 5,35 milliards d'euros au troisiu00e8me trimestre. des ru00e9sultats qui font grimper le titre en bourse, d'autant que le groupe franu00e7ais spu00e9cialiste de l'au00e9ronautique et de la du00e9fense confirme u00e9galement ses perspectives pour l'annu00e9e en cours.ncontre le marchu00e9, kering (+4,79% u00e0 370,0 euros) u00e9tait recherchu00e9, avec la dynamique baissiu00e8re de l'euro et l'annonce de ses ventes trimestrielles. en particulier, le groupe a soulignu00e9 que sa marque phare gucci -plus de 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires sur le trimestre- bu00e9nu00e9ficiait de la poursuite du2019une tru00e8s forte dynamique de croissance, saine et u00e9quilibru00e9e.na suivre peugeot qui a vu son chiffre d'affaires augmenter de pru00e8s de 8% au troisiu00e8me trimestre, en particulier gru00e2ce au redressement d'opel.nde l'autre cu00f4tu00e9 de l'atlantique, les principaux indices sur actions, sans mouvement de panique toutefois, ont cu00e9du00e9 beaucoup de terrain mercredi, u00e0 l'image du dow jones (-2,41% u00e0 24 583 points) ou du nasdaq composite (-4,43% u00e0 7 108 points). le s&p 500, baromu00e8tre de ru00e9fu00e9rence de l'appu00e9tit pour le risque aux yeux des gu00e9rants de fonds, a perdu 3,09% u00e0 2 656 points. les avertissements sur ru00e9sultats (profit warning) en cascade ont lourdement pu00e9nalisu00e9 les marchu00e9s d'actions, concurrencu00e9s du00e9sormais frontalement par le marchu00e9 obligataire, et le dollar sur les changes. nun point sur les autres classes du2019actifs u00e0 risque : vers 08h00 ce matin sur le marchu00e9 des changes, la monnaie unique se traite u00e0 un niveau proche des 1,1410$. le baril de wti, un baromu00e8tre de lu2019appu00e9tit pour le risque sur les marchu00e9s financiers, su2019u00e9changeait autour de 66,30$.nsur le plan macrou00e9conomique ce jeudi, u00e0 suivre, outre l'issue de la ru00e9union du conseil des gouverneurs de la bce (13h45) et sa confu00e9rence de presse (14h30): l'indice ifo du climat des affaires en allemagne u00e0 10h00, et pour les etats unis, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chu00f4mage u00e0 14h30, les stocks des grossistes u00e0 14h30, la balance commerciale des biens u00e0 14h30, les commandes de biens durables u00e0 14h30, les ventes de logements en cours u00e0 16h00, et le livre beige de la fed u00e0 20h00. un calendrier statistique qui continue de se densifier, donc, au fur u00e0 et mesure de l'avancu00e9e de la semaine.nelements graphiques clesnle seuil graphique psychologique des 5 000 points est du00e9sormais rompu, et dans ce contexte d'incapacitu00e9 de l'indice u00e0 confirmer le moindre rebond de contestation, une accu00e9lu00e9ration des du00e9gagements est u00e0 pru00e9voir. l'indice phare tricolore s'engage du00e9sormais formellement dans la seconde phase de l'u00e9pisode correctif majeur amorcu00e9 le 4 octobre. l'effet d'aspiration d'un ancien gap haussier, du 1er mars 2017, dont la borne basse vaut 4 865 points, va du00e9sormais se faire sentir u00e0 court terme.nprevisionnau regard des facteurs graphiques clu00e9s que nous avons mentionnu00e9es, notre avis est nu00e9gatif sur l'indice cac 40 u00e0 court terme.nce scu00e9nario baissier est valable tant que l'indice cac 40 cote en dessous de la ru00e9sistance u00e0 5000.00 points.",
+ Lire la suite
sarahauger
l'affaire du journaliste dissident jamal kashoggi continue d'empoisonner les relations diplomatiques entre etats-unis et arabie saoudite, et de créer un climat délétère bien au-delà des simples relations bilatérales entre ces deux pays. alors que la communauté internationale réclame des éclaircissements sur l'affaire, en particulier depuis que m. erdogan, président de la turquie, a annoncé que le journaliste saoudien a été victime d'un assassinat barbare, les regards se tournent vers le royaume. le prince héritier, qui s'est enfin exprimé hier, a pour sa part parlé "d'incident hideux"...
+ Lire la suite
sarahauger
le dossier budgétaire italien continue pour sa part également de comprimer l'appétit pour les actions, et pour la monnaie unique, alors que les salles des marchés se préparent à un long bras de fer entre le gouvernement italien et la commission européenne. scène surréaliste hier, où en protestation contre les exigences de bruxelles, un euro-député italien a littéralement piétiné les notes de pierre moscovici, commissaire européen aux affaires économiques et financière...
+ Lire la suite