AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Formate:
HASH : 3dbdb86bb4117d0c2393fa8c7fec6425
La langue: Anglais/Franc
Note moyenne : 4.39/61 (sur 34 notes)
Résumé :
le limousin dénombrait au milieu du xixe siècle près de deux-cents tuileries-briqueteries. il en reste trois en haute-vienne, spécialisées dans la tuilerie de restauration. cette activité rurale, artisanale et saisonnière était exercée de pâques à la toussaint. extraite à la pioche dans une carrière, l’argile était transportée par tombereaux à la

Tuileries briqueteries en haut limousin haute vienne a été finaliste du... >Voir plus
Acheter ce livre sur

Amazon Fnac Rakuten Leslibraires.fr Momox
Critiques, Analyses et Avis (4)
sarahauger
arrosée, l’argile était alors piétinée quatre heures durant par un cheval tournant autour d’un poteau. la pâte était ensuite disposée à la main dans des moules. une fois sèches, les tuiles étaient démoulées et cuites au four. la cuisson durait de deux à quatre jours, à une température de 800 à 1 200°c. après trois jours de refroidissement, les tuiles étaient retirées du four.
+ Lire la suite
sarahauger
récemment relancées, elles attestent l’importance qu’ont eue, jusqu’à une date récente, les tuileries locales qui constituaient une activité d’appoint pour l’agriculteur, au même titre que l’exploitation du taillis de châtaigniers. sur la douzaine de tuileries existantes au début du siècle, notamment autour de château-chervix, nexon, saint-hilaire, deux seulement ont survécu en se spécialisant dans la tuile de restauration. avant 1945, les tuiles séchaient en plein air. l’accroissement des commandes, dû à la reconstruction de l’après-guerre, obligea les tuiliers à modifier le procédé de séchage, ce qui entraîna la construction de ces bâtiments à l’architecture si typique : hangar-séchoir avec clayettes, toits à longs pans, rehaussement du toit en pavillon ou à deux versant au-dessus du four. 
+ Lire la suite
sarahauger
deux tiers des soixante-dix tuileries et briqueteries industrielles sont implantées sur la frange est de la charente et la partie nord des deux-sèvres. les autres usines sont dispersées, en nombre égal, en charente-maritime et dans la vienne. traditionnellement, ces établissements produisent aussi bien des tuiles que des briques, des carreaux ou la chaux nécessaire aux maçons locaux.
+ Lire la suite
sarahauger
s'inscrirese désinscrirelettre de dialogues novembre 2018disponibilitésarticles en stock envoyés aujourd'hui ou demaincommandable, envoyé d'ici 4 à 7 joursépuisé, non publié ou non commercialiséà paraîtrenous contacter  -nos horaires  -acheter un chèque cadeau  -conditions générales de vente  -délais de livraison  -frais de port  -mentions légalessites amis :leslibraires.fr  -lesenfants.fr  -dialoguesmusiques.fr  -editions-dialogues.fr  -galaxidion.com
+ Lire la suite